dimanche 5 avril 2015

A LA DÉCOUVERTE DU GRAVIOLA

Trévo renferme de l'extrait de Graviola. Quelles sont les propriétés de ce fruit? Pourquoi Trévo a choisi de l'inclure dans son super complément alimentaire? Nous vous faisons découvrir ce fruit que beaucoup connaissent mais dont nous ignorons les vertues!

Encore appelé Corossol, le Graviola se retrouve au plus profond de la forêt amazonienne, mais se plait bien aussi dans les régions chaudes et humides. Le Graviola est certainement l'une des découvertes nutritionnelles les plus excitantes de l'histoire récente. Non seulement le Graviola présente une longue histoire d'utilisation dans la phytothérapie des indigènes américains du sud mais des études scientifiques sur les ingrédients biochimiques et micrnutritionnels du Graviola sont entrain de permettre de découvrir ses secrets.

Le Graviola est un petit arbre typique des régions tropicales chaudes caractérisées par de grandes feuilles vertes et des fruits comestibles jaune-vert, vendus sur les marchés d'Amérique du Sud sous le nom de Guanabana et utilisé dans la préparation de certaines boissons.
Les résultats des analyses biochimiques ont permis d'identifier les ingrédients actifs spécifiques à ce fruit appelées Annonaceae acétogénines, qui sont la base même des propriétés biologiques de cette plante.

Les résultats encourageants observés dans un court laps de temps a conduit à une expérimentation en plein essor qui compte aujourd'hui plus de 600 études aux résultats encourageants.
Le fruit ressemble à une fragolone vert et sa saveur est agréable. C'est un fruit naturel et sans effets secondaires. Cette plante a de nombreux avantages anti-oxydantes qui contribuent à limiter le développement des cellules cancéreuses. C'est également un agent antimicrobien, contre les infections, les infections bactériennes et fongiques. Il contribue aussi à abaisser la pression artérielle et est utilisé pour les troubles de la dépression, le stress et nervosité
  
Le National Cancer Institute aurait effectué la première recherche scientifique en 1976. Les résultats avait bien montré que les feuilles et les tiges de Graviola se sont révélés efficaces pour attaquer et détruire les cellules malignes. Curieusement, les résultats n'ont jamais été rendus publics.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cet article vous a intéressé, nous seront heureux que vous y laissé un commentaire et ne manque pas de le partager.

Une erreur est survenue dans ce gadget